Barrière à batraciens


Le C.C.L. oeuvre aussi pour l'environnement ; chaque année, fin février, l'association procède à la pause d'une barrière à batraciens, contribuant ainsi à la protection de cette espèce.

Chaque année, le CCL met en place pour tout le mois de MARS cette "barrière" sur la route qui rejoint Courcelles-Chaussy à Landonvillers.
En 2011 nous avions battu un réel record, 15175 individus avaient été recueillis toutes catégories confondues. Passage en masse sur une dizaine de jours seulement.

Pourtant 2012, détient le record de la plus grosse journée de ramassage à 3018 spécimens, et 2ème place du podium pour la quantité totale ramassée
Les années suivantes, les conditions climatiques n'ont pas été favorables et les passages se sont faits moindre.
Merci à tous les participants à cette action, pour leurs implications diverses et variées. Merci tout particulièrement aux étudiants et aux bénévoles qui ont été très actifs encore cette année.